mardi 22 avril 2014

Poésie symbolique... La Chute






Au commencement...une matinée...

Reflet sombre dans une goutte de rosée
d'un ciel épais, cotonneux et voilé

Lourdeur sourde d'un couvercle de titane...
Coupole anthracite... oxygène vivifiant,

saturant,

 un instant,

 l'air suffocant,

de vapeurs métalliques et d' humus odorant

d'épaisses volutes d'ozone s'asphyxiant
en voiles stridents de fumées diaphanes.

Sueur aigre d'une terre électrique
exsudant sa puissance métaphysique
d'une réaction vive... voltage épidermique.

Tout devient pesant... muet.
Un Silence furtif...  impression d'immobilité...

Pas une vibration pour troubler,
cette paralysie dans l'éternité.

Grondement intérieur
d'une Force Supérieure...

Les 600 000   vivent en moi
criant dans 6 directions leur effroi

Oh Adam, pourquoi as tu perdu la Foi ?

D'un bref éclat d'or d'une lueur en colère,
l'Eclair s'exprime en grondement de tonnerre.

  Firmament hurlant son outrage...
Sous la frayeur primale d'un assourdissant nuage.

Au matin d'or d'un azur en rage,
les 5 éléments s'agitent sous des voiles sans âge

Vivifiant !

Matin d'orage....

Retentissant

Matin de rage...

Incandescente

Atmosphère sans âge..

le Miroir de Kadmon, dans la Chute, s'est brisé

L'âme d'Harishon s'est fractionnée

Sois dans le Coeur...Adam

pour échapper à ce tourment...

Toi qui par le souffle divin fût animé,

Souviens toi...

Rien ne pourra être réparé

tant que les uns aux autres, nous ne seront reliés...

Souviens toi...

 l'Amour est la clé




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Poésie tout simplement ... Et cueillir les étoiles....

Toi le sans-diplôme, le petit ouvrier travaillant à la chaine comme un forcené pour simplement gagner ta vie... Un chem...