mercredi 26 août 2015

Mise à l'honneur d'un poète moderne




une gouaille, une gueule, un cri de colère salvateur....

Merci Monsieur François Galvaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Poésie tout simplement ... Et cueillir les étoiles....

Toi le sans-diplôme, le petit ouvrier travaillant à la chaine comme un forcené pour simplement gagner ta vie... Un chem...